CANAL SEINE – NORD EUROPE : ce qui était acquis avant les présidentielles doit rester acquis après !

Le dynamisme économique de notre région, et par voie de conséquence ses habitants et les salariés, sont impactés par la réalisation -ou non- du Canal Seine Nord Europe.

Ce canal à grand gabarit constituera un axe essentiel à l’activité économique entre notre continent et le reste du monde. Aujourd’hui, la mondialisation passe par les ports de Belgique et de Hollande, situés à moins de deux heures de chez nous.

L’activité économique régionale, donc les emplois que l’on peut en espérer, dépendent pour partie non négligeable de la qualité de nos infrastructures de transports : autoroutes, aéroports et voies fluviales à  travers les cinq départements de l’Aisne, du Nord, de l’Oise, du pas de Calais et de la Somme. L’avenir d’une part non négligeable de nos emplois se situe là !

La nécessité du Canal Seine Nord Europe ne se résume pas à ces seules considérations mais, en ce qui concerne le Syndicat CFTC, syndicat de salariés responsable, c’est là son intérêt essentiel pour tous ceux qui vivent de leur travail.

La construction de ce Canal Seine Nord Europe était, paroles d’hommes politiques,  assurée avant les élections présidentielle ! Il n’y a aucune raison pour que cela ne soit plus le cas maintenant que cette élection est passée.

 

Pour information, le Conseil Régional Hauts de France organise une

RÉUNION PUBLIQUE DE MOBILISATION POUR LE CANAL SEINE-NORD EUROPE 

Vendredi 15 septembre à 16h30

à l’espace Mac Orlan, 4 avenue de la république à Péronne 

 

 

CFTC : Syndicat ferme et responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *