AMIENS MÉTROPOLE : Le CHSCT du 20 juin 2017

Le Comité d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail d’Amiens Métropole s’est tenu mardi 20 juin 2017. Les principaux points soutenus par vos représentants CFTC ont été les suivants :

Engagement d’Amiens Métropole pour prévenir l’absentéisme :

  • Méthodologie et calendrier de mise en œuvre des engagements pris par les élus de la Communauté d’Agglomération d’Amiens Métropole à l’occasion de l’instauration de pénalités financières en cas de maladie ?

Dans ce cadre, la CFTC demande quelles sont les actions  de prévention et de diminution de l’absentéisme qui sont menées dans les services suivant( cette liste n’est pas exhaustive mais prend en compte les indicateurs connus d’absentéisme ) :

Service Déchets Ménagers :

  • Identification des causes d’accidents de travail, nombreux dans ce service. Il s’agit notamment d’établir le lien entre ces accidents et l’organisation du travail, le rythme de travail, l’impact de l’exposition au bruit, … . Les études menées dans le passé sur ces questions ont permis des constats qui sont restés sans réponse probante à ce jour.

Service Espace Verts jardin des plantes :

  • Absentéisme important avec 11 agents présents sur un effectif de 21, nombreux départs dont le chef de service, tentative de suicide. Quelle action de l’administration face à ces faits ?

Service Police Municipale (Pm, Asvp, Csu)

  • Où en est l’élaboration du règlement opérationnel censé définir les procédures à mettre en œuvre par les agents en fonction des situation rencontrées sur la voie publique ? Ce règlement est annoncé depuis le printemps 2014, sans concrétisation à ce jour. Or, l’administration déplore un taux d’absentéisme élevé dans ce servie : se décidera-t-elle à admettre l’exposition au risque de ces agents, l’inadéquation des moyens qui leurs sont affectés par rapport au contexte d’état d’urgence ?

Harmonisation et équité de traitement entre agents d’Amiens Métropole

La CFTC considère que l’harmonisation des règles et l’équité de traitement entre les agents sont une composante de la démarche Qualité de Vie au Travail. Cela nécessite, outre la volonté politique d’Alain Gest et de Brigitte Fouré d’aller dans ce sens, une démarche structurée et méthodique.  Cela constituerait un signal positif pour l’ensemble des agents de la collectivité.

Deux exemples :

  • Les agents d’Amiens Métropole ne bénéficient pas tous d’un accès au restaurant administratif Fauga (éloignement, absence de moyen de transport, …). La CFTC a avancé des alternatives viables : Où en est –on ?
  • Les agents du service Espace Verts secteur Ouest ne bénéficient pas de l’entretien de leur tenue de travail, alors que cela  se pratique pour les agents du nettoiement. Pourquoi ?

Contact :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *